5 mythes SEO à déconstruire

seo en suisse mythes et realité

Vous voulez augmenter votre trafic organique de 20 à 100% ?
Nous avons créé Check.bel-web.com, une suite d'outils de référencement conçus pour augmenter votre classement organique et augmenter le trafic qualifié pour votre site Web.
Cliquez ici pour en savoir plus et commencer.

Les avis divergent sur l’importance du rôle du SEO dans la visibilité d’un site. Pour les uns, le SEO est un incontournable pour que le site puisse être découvert par les internautes. Pour les autres, c’est une juste une légende ou perte de temps car peu efficace.

En effet, face aux résultats percutants et presque immédiats que promettent d’autres canaux de marketing, le SEO est bien moins impressionnant. On aurait toutefois tort de penser que le SEO est inefficace. Cette croyance découle surtout d’un manque de compréhension du rôle véritable du référencement naturel. Il faut donc déconstruire les mythes SEO pour mieux en défendre l’utilité.

Mythe SEO #1 : Le SEO est mort, vive le SEM

Si le but est d’apparaître dans les résultats de recherche, le SEM est bien plus rapide et efficace. C’est l’argument principal qui sous-tend ce mythe relatif au référencement. Et dans le cas des sites e-commerce, on n’a aucun mal à comprendre le raisonnement. Il est question d’investir dans des leviers précis (ou qu’on pense précis) pour en générer du trafic et des conversions.

Le souci est que, compter uniquement sur des publicités et du trafic payé n’est pas une stratégie valide. Pour cause : on estime que le CTR moyen pour les publicités tourne autour de 3% sur Google Search. Et cela, malgré les efforts considérables qu’a fourni le moteur de recherche pour rendre ses entrées sponsorisées plus similaires aux résultats organiques. En somme, ce sont moins de 3 personnes sur 100 qui cliqueront, sans compter que la majorité n’ont même pas conscience qu’ils cliquent sur du contenu sponsorisé.

Si ce volume prenait en compte l’ensemble des mots-clés pertinents pour votre activité, ce serait encore acceptable. Mais, les publicités Google Ads ne ciblent qu’une fraction des mots-clés pour lesquels le site pourrait se positionner dans les SERP.

Utiliser le SEO en conjonction avec le SEM est donc un moyen de se rendre plus visible dans les résultats. L’objectif étant d’apparaître dans les résultats sponsorisés et organiques pour les mêmes requêtes. Un tel résultat permettrait d’accroître la crédibilité du site et de booster considérablement le CTR.

Mythe SEO #2 : Le référencement naturel prend trop de temps

Au nombre des mythes SEO, celui de la lenteur des résultats est le plus récurent. En fonction de l’âge du site, de la concurrence sur les mots-clés et de nombreux autres facteurs, il faudra un certain temps pour que le référencement naturel porte ses fruits. Personne ne dit le contraire. Ici, c’est une question d’approche qui se pose.

Il ne faut pas voir le SEO comme une sorte d’interrupteur qui garantit systématiquement des résultats. C’est plutôt un ensemble de règles et de bonnes pratiques qui élèvent la qualité de votre site et subliment tous les autres efforts de visibilité. En gros, c’est une méthodologie.

Le référencement naturel ne prend pas trop de temps, il prend le temps qu’il faut. Certes, il y a des « astuces » pour se classer plus rapidement. Ces raccourcis ne garantissent cependant pas de classement sur le long-terme. Ils n’apportent pas non plus de pertinence pour les mots-clés à longue traîne ou les termes relatifs.

Le référencement SEO dresse un tableau complet de votre contenu. Et c’est sur cette base que les moteurs de recherche vous évaluent et vous positionnent. Ce n’est pas une promesse de croissance exponentielle et de taux de conversion spectaculaires. C’est la certitude d’avoir une croissance durable et soutenue sur le très long terme.

Mythe SEO #3 : C’est une stratégie inexacte

Les mythes SEO les plus courants touchent au RSI. Pour ceux qui soulèvent cet argument, le référencement naturel est très incompris. Ils y voient une pratique nébuleuse dont les tenants et aboutissants sont incohérents. Pourtant, il est tout à fait possible d’anticiper et d’évaluer les retours sur investissement d’une stratégie SEO.

Pour faire ce calcul, il faut d’abord fixer une norme de base du trafic que génère le site et de son positionnement. C’est tout l’intérêt des audits SEO qui sont réalisés en amont. C’est ensuite que les taux de conversion peuvent être déduits et projetés. En aval, le RSI peut également être peaufiné avec l’évaluation de ladite campagne de référencement. En se servant des indicateurs de performance SEO on peut déterminer le retour sur investissement et ajuster en conséquence.

Il est important de souligner que les résultats escomptés sont généralement inférieurs aux résultats obtenus. En effet, les audits ne prennent en compte que les mots-clés ciblés dès le départ. En revanche, une campagne bien menée vous positionnera sur une autre variété de mots-clés.

Pour allez plus loin:
-> taux de rebond comment améliorez votre positionnement SEO

Mythe SEO #4 : Pour vendre, le SEO ne génère pas le bon type de trafic

Les sites marchands ont tendance à croire que le plus important est de cibler les internautes qui ne les connaissent pas. Encore mieux si on peut cibler ceux qui sont déterminés à faire un achat. Loin de nous l’idée de défendre le contraire ! Toute boutique en ligne se doit d’établir des entonnoirs de conversion dans le cadre de sa stratégie de vente. Ce genre de mythes SEO naît cependant lorsqu’on se focalise sur une seule section du tunnel.

L’entonnoir vise à observer les comportements des internautes afin de les anticiper et de les guider sur le site. Pourtant, le tout premier comportement d’un acheteur, c’est de se renseigner. Le SEO permet donc aux sites marchands d’élargir la partie supérieure de votre entonnoir. Ensuite, on aurait tort de négliger l’importance de ces visites organiques.

Un internaute qui connaît déjà votre site, ne sait pas nécessairement tout ce qui y est proposé. Prenons l’exemple d’un site marchand qui vend des sacs à dos inspirés de bandes dessinées. Les entonnoirs mettront l’accent sur les modèles populaires uniquement. Mais si vous optez pour une stratégie de référencement complète; elle vous permettra de capter tous les acheteurs qui n’avaient pas connaissance de ces produits.

Mythe SEO #5 : Une mise à jour des algorithmes renvoie à la case départ

Les mises à jour périodiques des algorithmes du moteur de recherche donnent également naissance à des mythes SEO. Pourquoi investir dans un domaine où les règles du jeu peuvent changer du jour au lendemain ?

Dans les faits, il n’y a pas de changement radical du fonctionnement du moteur de recherche. Certes, on peut perdre quelques positions dans le classement. Mais les sites qui adoptent un référencement naturel sans raccourcis en sortent toujours gagnants. Simplement parce que ces mises à jour visent à affiner le moteur de recherche.

C’est ce qui a permis d’éliminer les sites qui alignaient les mots-clés sans pertinence par exemple. Un site dont la campagne SEO était déjà fondée sur le principe du contenu de qualité et des backlinks forts par exemple, en sorte renforcé.

Résultat des courses? Bien que le SEO ne représente pas l’ultime stratégie pour gagner en visibilité dans les résultats des moteurs de recherche, il a toute sa place dans toute stratégie marketing bien ficelé. Si chaque marchand prend le temps de bien travailler le SEO de son site malgré tous les on-dits et les mythes qui circulent sur le sujet, il ne peut en sortir que gagnant sur le long terme!