Les erreurs de débutant à ne pas commettre pour écrire un bon communiqué de presse

erreurs à ne pas faire communiqué de presse

Vous voulez augmenter votre trafic organique de 50 à 100% ?
Nous avons créé Check.bel-web.com, une suite d'outils de référencement conçus pour augmenter votre classement organique et augmenter le trafic qualifié pour votre site Web.
Cliquez ici pour en savoir plus et commencer.

Lorsque vous rédigez un communiqué de presse pour votre entreprise, c’est clairement dans l’objectif qu’il soit publié par un journaliste/blogueur ou repris par un influenceur. C’est une opportunité de faire connaitre votre marque auprès de votre cible, de relayer un événement ou de vous démarquer de vos concurrents.

Selon votre stratégie de communication et vos moyens, il est possible que vous confiez la rédaction d‘un communiqué de presse à une agence spécialisée, ou que vous le fassiez vous-même. Dans les deux cas, c’est un chemin semé d’embûches et les erreurs de débutants (que peuvent aussi commettre les professionnels) peuvent réduire vos efforts à néant.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, voici quelles sont les erreurs à ne surtout pas commettre au moment d’écrire un communiqué de presse, mais aussi de le diffuser.

Les erreurs à éviter au moment d’écrire un communiqué de presse

Commençons avec la rédaction de votre communiqué de presse. Les principales erreurs que vous pouvez commettre à cette étape vont concerner le contenu et le format de votre CP.

Les fautes d’orthographe

Cela peut paraître évident, mais une bonne relecture de votre communiqué de presse avant de le diffuser est indispensable pour éviter les fautes d’orthographe et de grammaire. Rappelez-vous que vous vous adressez à des rédacteurs professionnels. Des fautes grossières ou trop nombreuses peuvent être considérées comme un manque de respect, ou tout simplement de professionnalisme.

Eviter les erreurs pour écrire un bon communiqué de presse

Pour éviter que votre communiqué de presse ne finisse dans la corbeille avant-même d’être publié, utilisez un outil de vérification orthographique comme Scribens (c’est gratuit !)

Le titre n’est pas suffisamment percutant/intriguant

Le titre d’un communiqué de presse est la première chose que liront les journalistes. Son but est donc d’attirer leur attention, de donner un bon aperçu du contenu de votre CP et de leur donner envie de lire la suite. Il doit donc être concis (évitez les titres trop longs et trop détaillés) et surtout percutant ou intriguant.

Ecrire un communiqué de presse à la première personne

La principale erreur que vous pouvez commettre au moment d’écrire un communiqué de presse est de ne pas vous mettre à la place de son destinataire. Imaginez un journaliste ou blogueur submergé de travail qui va faire en sorte de réduire au maximum les tâches qu’il a à accomplir.

Un article de presse n’est pratiquement jamais écrit à la première personne. Il n’est donc pas question de rédiger votre communiqué de presse avec des phrases comme :

“Notre entreprise a réalisé ceci…” ou
“En tant que chef d’entreprise, je considère que cela…”

Mettez-vous à la place de la personne qui va devoir restituer votre histoire pour ses lecteurs. Et faites en sorte de lui mâcher le travail autant que possible. Il vous le rendra bien.

Le CP ne donne aucune information pertinente

Là encore, tout est une question de perspective. Un évènement qui peut paraitre crucial pour votre entreprise n’est pas nécessairement digne d’intérêt pour un journaliste. Un copier-coller de votre newsletter ne fera par exemple jamais un bon communiqué de presse. Non seulement l’information que vous y partagez ne sera pas forcément pertinente. Mais le ton risque aussi d’être trop promotionnel, et donc peu adapté à une publication externe.

Pour écrire un bon communiqué de presse, il faut aussi garder à l’esprit que le journaliste peut ne rien connaitre de votre entreprise. N’oubliez donc pas d’ajouter un peu de contexte (un court paragraphe fera l’affaire) afin qu’il n’ait pas à faire des recherches par lui-même.

Une mauvaise ponctuation

Pour faire suite aux fautes d’orthographe (qui n’ont pas droit de cité dans votre communiqué de presse), une autre erreur de débutant consiste à ne pas soigner la ponctuation. Encore et toujours, l’idée est de mâcher le travail des journalistes afin qu’ils puissent le publier tel quel.

Soyez également économe en matière de majuscules. Vous êtes certainement très excité à l’idée d’annoncer le lancement d’un nouveau produit, mais pas besoin de l’écrire en grand. Idem pour les points d’exclamation. La seule chose que cela risque de faire est que votre communiqué de presse finisse dans les spams.

Un communiqué de presse sans citation percutante

Une fois que vous aurez travaillé le contenu de votre communiqué de presse, et défini l’angle de votre histoire, vous allez devoir choisir une ou deux citations qui viendront souligner les points les plus importants. Encore une fois, cela évitera au journaliste de le faire lui-même. Mais cela permettra aussi de capter son attention et d’insister sur les points forts de votre message.

Utilisez ces citations comme une opportunité supplémentaire de vous vendre (vous et votre entreprise) et de vous démarquer. Comme pour le titre, vos citations doivent être courtes et percutantes.

Un CP trop court

Vous pouvez penser qu’un communiqué court a plus de chance d’être publié, mais en réalité, c’est plutôt l’inverse. Même si le but n’est pas de réécrire l’historique de votre entreprise, ne commettez pas non plus l’erreur de ne pas partager suffisamment de contenu.

Le journaliste qui va lire et potentiellement publier votre communiqué de presse aura besoin de tous les faits. Restez donc concis, mais pensez à ajouter tous les détails qui servent votre argumentation. Et en cas de doute, suivez la règle d’or du “Qui, Quoi, Où, Quand, Comment et Pourquoi”. Si votre CP ne répond pas à toutes ces questions, c’est qu’il manque de corps.

Le contenu est trop promotionnel

Une fois que vous aurez fini d’écrire un communiqué de presse, prenez le temps de le lire attentivement (et de le faire relire à un collaborateur ou, encore mieux, une personne extérieure à votre entreprise). Si le message est trop promotionnel (et qu’il hurle à chaque ligne : “Achetez notre produit”), c’est que quelque chose ne va pas.

Conseils pour écrire son communiqué de presse

Évidemment, l’objectif d’un communiqué de presse est de mettre en avant votre entreprise et d’attirer de nouveaux clients. Mais il ne s’agit pas pour autant d’une publicité. Donc tenez-vous en aux faits, et essayez de rester le plus objectif possible.

Les erreurs à ne pas commettre pour publier un communiqué de presse

Vous avez fini d’écrire un communiqué de presse et vous pensez que le plus gros du travail est derrière vous. Grossière erreur ! Car même le CP le plus percutant sera complètement inutile s’il ne termine pas entre les bonnes mains.

Une étude récente a ainsi révélé que pour 6 chargés de communication, il n’y avait qu’un journaliste. Si vous ne devez retenir qu’une chose de ces chiffres, c’est que le domaine des relations publiques est une véritable jungle. Voici donc les erreurs à éviter au moment de diffuser un communiqué de presse, pour ne pas finir dans la gueule du lion.

Un manque de recherche sur les médias appropriés pour diffuser son communiqué de presse

Pour utiliser un parallèle qui parlera même aux personnes qui n’ont aucune expérience en matière de communication : les cold calls sont généralement une totale perte de temps. Si la personne à l’autre bout du fil (ou le destinataire de votre CP) n’a aucune idée de qui vous êtes, vous aurez beaucoup de mal à lui vendre quoi que ce soit.

Pour que votre communiqué de presse soit publié, vous devez commencer par comprendre comment fonctionnent les journalistes Et notamment le fait qu’ils sont généralement submergés de messages comme le vôtre et que leur calendrier de publications est planifié plusieurs mois à l‘avance.

Ensuite, vous allez devoir frapper à la bonne porte. Si votre premier réflexe peut être de contacter les grands médias, c’est un pari d’autant plus risqué que la compétition est féroce. Il est plus productif de viser une plus petite publication, mais axée sur votre domaine d’activité, qui touchera bien mieux votre public cible.

Dans tous les cas, un minimum de recherche est indispensable pour que l’on morde à votre hameçon. Commencez petit si vous vous faites tout juste connaitre : vous aurez plus d’expérience et de notoriété avant d’attirer les gros poissons.

Partager un CP sans information/news pertinentes

Pour revenir aux erreurs à ne pas commettre au moment d’écrire un communiqué de presse, partager un CP qui ne contient aucune information susceptible d’intéresser les médias auxquels vous vous adressez sera complètement contre-productif.

Ne partez donc pas du principe que la nouvelle méthode de management que vous testez dans votre entreprise est révolutionnaire. Ou qu’un rapport de vos prévisions annuelles va passionner les foules.

Avant de cliquer sur le bouton “envoyer”, demandez-vous toujours si le sujet de votre communiqué de presse ferait un bon article de presse ? Si ce n’est pas le cas, mieux vaut peut-être commencer par le publier sur votre blog et voir comment réagit votre propre communauté.

Aucune relation préalable avec les médias

Avoir l’adresse mail d’un journaliste est une chose, mais l’avoir déjà rencontré et échangé avec lui en est une autre. Créer des relations solides avec les journalistes ou les blogueurs est la base indispensable à toute stratégie de relations publiques.

Comment diffuser son communiqué de presse ?

Avant d’envoyer votre communiqué de presse par monts et par vaux, commencez par faire une liste des médias dans votre secteur et lire leurs articles afin d’avoir une meilleure idée de leur style d’écriture et de leur angle d’attaque. Ainsi, et même si vous n’avez pas vos entrées dans la sphère médiatique, vous pourrez avoir une démarche plus ciblée, en faisant référence à leur travail dans votre message par exemple. Un peu de flatterie (déguisée) ne fait jamais de mal !

L’absence de pitch

Vous avez presque fini le parcours d’obstacles que représente la diffusion d’un communiqué de presse. Mais la dernière étape pose aussi souvent quelques problèmes. Il s’agit du pitch.

Pitcher son histoire est à la fois un art et une science. Dans tous les cas, vous devez accorder un maximum d’attention au contenu du message qui va accompagner votre communiqué de presse.

Votre pitch doit commencer par une courte introduction du contenu de votre CP (avec toutes les informations les plus importantes) et se terminer par une accroche qui donnera envie au journaliste d’en apprendre plus.

Pour écrire un CP qui vous aidera à augmenter votre couverture média et à booster votre entreprise, découvrez nos modèles et exemples gratuits de communiqué de presse.