Le taux de rebond d’un site web : un indicateur marketing important

Le taux de rebond est un indicateur marketing permettant l'analyse du comportement des visiteurs d'un site.

D’après Google, le taux de rebond représente le pourcentage de visites d’une page sur un site web. Néanmoins, cette définition n’est pas exacte. Mais que signifie exactement cette notion ? Et quel est le taux de rebond moyen d’un site Internet ? Les réponses sont à découvrir dans l’article.

La définition exacte du terme

Dans Google Analytics, ce terme correspond au pourcentage de visites pour lesquelles il n’y a eu qu’une seule interaction sur un site Internet. Mais d’autres interactions telles que la consultation d’une page, les événements ou encore les transactions sont également possibles.

Elles affectent le taux de rebond d’un site web, mais les événements peuvent être réglés dans la situation où vous ne souhaitez pas qu’ils soient pris en compte. Ainsi, le rebond inclut toutes les activités des visiteurs.

Une définition exacte du terme.
Et oui c’est totalement vrai

Qu’est-ce qu’un taux de rebond acceptable ?

À l’heure actuelle, plusieurs personnes se demandent ce qu’est un bon taux de rebond et quelle est la moyenne. Généralement, la plupart d’entre nous cherchent à obtenir un taux de rebond plus ou moins bas.

Cela signifie que l’internaute a apprécié les pages proposées sur votre site Internet et qu’il y est resté assez longtemps. Mais cet indicateur marketing peut varier selon les sites.

Quelle est la moyenne ?

Bon nombre de sites web ont un taux de rebond qui passe de 25% à 65%. Sur nos échantillons de sites, la moyenne était de 45%. Mais pour toutes les visites, il était de 40%.

Le plus élevé était environ 90% et le plus faible était de 26%. Dans l’ensemble, le plus faible était à peu près 7%.

Ainsi, le mieux est qu’il se situe entre 26 à 38%. Quant à la moyenne, on peut dire qu’elle est environ de 42 à 55%. De ce fait, il ne serait pas bien d’avoir un taux de rebond supérieur à 65%.

Un taux de rebond inhabituel, mais qui est plutôt bien    

Certes, les taux de rebond compris entre 24 à 29% sont assez faibles et bon, est indique généralement un bon fonctionnement du site. Autrement dit tout ce qui est inférieur à 40% peut spécifier qu’un site est bien construit et qu’il répond donc aux exigences des internautes.

Par ailleurs, un faible de taux de rebond signifie que les visiteurs ne peuvent pas participer au contenu du site, mais cela n’est pas toujours forcément une mauvaise chose.

Pour aller plus loin: 
- Comprendre le taux de rebond dans google analytics
- Pourquoi tenir un blog d'entreprise

Quel serait le meilleur taux de rebond ?

Sur la plupart des sites que nous avons consultés, plus de 20 sont passés de 30 à 40 % et d’autres sont passés de 40 à 55 %. Mais, nous avons aussi constaté des sites qui avaient un taux de rebond inférieur à 40 %.

Certes, cette fourchette de 30 à 40 % ne s’écarte pas de la moyenne, mais elle peut tout de même être qualifiée d’exceptionnelle. Quoi qu’il en soit, la moyenne peut connaitre quelques variations. Ainsi, elle peut se situer entre 40 à 55 %.

Mais si votre site dépasse les 50%, alors il est nécessaire d’identifier les contenus et les autres facteurs qui sont à l’origine de cette hausse. Cependant, notez que même s’il atteint les 60%, on ne peut pas dire qu’il est mauvais.

En effet, comme nous l’avons cité plus haut, le taux de rebond peut varier d’un site web à un autre.

La moyenne se situe entre 30 à 40%
Plus c’est bas, meilleur c’est

Définissez votre propre base

Au lieu d’essayer de comprendre comment des sites ont un taux de rebond de 29 %, définissez plutôt une base sur le vôtre et améliorez-le. Par exemple, vous pouvez y ajouter un blog ou des actualités.

Pour créer une base appropriée, vous devez prendre en compte l’objectif de vos contenus et l’intention des utilisateurs.

Considérons par exemple qu’en naviguant sur un site web qui s’articule autour des événements, on devrait connaitre à quelle heure, où et quand vont-ils se dérouler.

Dès que les internautes obtiennent ces informations, ils quittent ce site. Ainsi, son taux de rebond sera élevé, mais ce n’est pas vraiment un mauvais signe du moment qu’ils y ont trouvé ce qu’ils recherchaient.

Certes, les visiteurs vont passer plus de temps sur un site de vente en ligne, car ils pourront y comparer différents articles avant de conclure un achat. À l’heure actuelle, le taux de rebond sur les sites de vente en ligne est un peu à la hausse.

En effet, quand des visiteurs quittent ces sites un peu trop rapidement, cela peut signifier qu’aucune vente n’a été réalisée.

Le taux de rebond pour les appareils mobiles

Les Smartphones et les tablettes doivent aussi être pris en considération. En effet, les utilisateurs de ces appareils sont vraiment susceptibles de rebondir. Par conséquent, tous les sites web qui présentent une proportion croissante et importante du trafic mobile auront un taux de rebond élevé.

Mais sur les tablettes, il est particulièrement imprévisible ; parfois, il est élevé et à certains moments il est bas.   

Cependant, pour les appareils mobiles, il faut s’attendre à des taux de rebond qui sont supérieurs (environ 5 à 25%) de ceux des ordinateurs de bureau.

En 2019, la moyenne d’utilisateurs sur mobiles était supérieure à 70%. Sur les tablettes, elle était à peu près 5%. Sur les ordinateurs de bureau, elle était d’environ 25%.   

part de la consultation sur mobile en france

Un taux de rebond inférieur à 20%  

Un taux de rebond qui est en bas de 20% n’indique pas toujours quelques choses de positif. En effet, cela suppose l’existence d’un problème avec la configuration analytique. Plusieurs causes sont possibles :

  • L’implémentation du suivi des événements est incorrecte
  • Le code analytique a été dupliqué

Certes, il est très rare d’avoir un taux de rebond inférieur à 20%, mais il est plus probable qu’il se situe entre 22 à 30%.

Si mois de 25% des visiteurs n’ont pas de rebond, cela peut signifier que le site web a été conçu de manière à forcer les internautes à faire ou moins une opération avant de le quitter.

Par exemple, il se peut que l’on doive d’abord passer par une page de renvoi type 301 ou une passerelle avant d’accéder au site web principal.

Il est à noter que cet indicateur marketing peut être considéré comme étant un moyen d’évaluer l’engagement des utilisateurs. Autrement dit, il nous permet de savoir si le site répond ou pas aux exigences de ces derniers.

bounce rate contre sortie de site

Un taux de rebond supérieur à 90 %

Si le vôtre est supérieur à 90 %, cela peut supposer qu’il y a un problème sur le site ou que quelques choses telles qu’une mauvaise conception ou un problème de compatibilité de navigateur font fuir les internautes.

En outre, s’il dépasse les 90%, alors il est possible que votre site Internet ne contienne qu’une seule page et qu’en plus celle-ci n’ait pas de contenu. Dans cette situation, il serait vraiment judicieux de concevoir un véritable site web.

Un taux de rebond supérieur à 90% indique que les internautes passent moins de temps sur un site.
Il est temps de concevoir un site web de qualité

Est-ce que cet article vous a plu ?

Cliquez pour voter

Résultat de l'article / 5. Nombre de vote