Huawei Freebud 3 : enfin un concurrent pour AirPods ?

Les écouteurs sans fil ont le vent en poupe auprès des utilisateurs et des fabricants. Même les entreprises que l’on n’associe normalement pas aux produits audio comme Microsoft et Amazon, se sont également invitées. Les Huawei FreeBuds 3 sont la réponse de Huawei aux AirPods 2.

Les deux modèles se ressemblent beaucoup, sont livrés avec un étui de chargement similaire et possèdent de nombreuses caractéristiques identiques. Cela dit, les FreeBuds 3 ne sont pas une simple réponse de Huawei au produit phare d’une autre société. L’objectif affiché est de gagner une réelle part de marché à travers l’introduction de fonctionnalités telles que la réduction active du bruit. Il s’agit d’une première mondiale pour des écouteurs sans fil. Et pour cause, cette fonctionnalité n’a été ajoutée que plus tard sur les AirPods Pro de Apple.

À quoi ressemblent les écouteurs Huawei Freebud 3 ?

Les FreeBuds 3 présentent tous les avantages ergonomiques qu’on peut attendre d’écouteurs sans-fil de haute performance. Le maintien, la qualité d’écoute et le confort sont garantis par design soigneusement étudié.

Tout comme les AirPods 2, mais à la différence des AirPods Pro, le design extérieur des FreeBuds 3 est ouvert. Cela veut dire qu’ils se placent simplement dans votre oreille, plutôt que de s’enfoncer dans votre conduit auditif. Un choix qui présente de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients.

Pratique et confortable

Entre autres avantages, les Freebuds 3 sont très confortables et vous pouvez les porter pendant des heures sans peine. En même temps, leur conception n’offre pratiquement aucune isolation des bruits extérieurs, ce qui a un impact sur la qualité du son. La fonction de réduction active du bruit est un peu utile, mais elle n’est pas adaptée aux bruits plus forts que le ronronnement d’un ventilateur de plafond.

En dépit du fait que ces écouteurs ne s’enfoncent pas dans l’oreille, ils tiennent solidement en place. Il faudra bien plus que le fait de secouer la tête pour les faire tomber. Les Huawei Freebuds 3 sont dotés d’une tige tactile que vous pouvez toucher pour les commandes de lecture ou pour activer le système de réduction active du bruit.

Les FreeBuds 3 sont certifiés IPX4. Cela signifie que vous n’avez pas à vous inquiéter de la sueur ou de la pluie. Mais n’essayez pas non plus de les laver ou de les utiliser dans une piscine. Mieux vaut ne pas tenter le diable.

Qualité du son

Le son est riche et agréable autour des moyennes fréquences. Mais vous n’aurez pas non plus droit à des basses profondes et grondantes disponibles sur d’autres types de casques. Les FreeBuds 3 ont en effet une réponse très neutre dans le milieu de gamme, ce qui est parfait pour la voix.

On note également une accentuation dans le haut de gamme (pour les cymbales et les charlestons), mais les basses sont assez plates jusqu’à environ 100 Hz. Du coup, les basses fréquences ne seront pas aussi fortes que celles du milieu de gamme.

Comme l’isolation physique est presque nulle, les bruits extérieurs ont tendance à couvrir certaines fréquences, surtout dans le bas du spectre.

C’est la plus grande faiblesse des designs ouverts et même avec les AirPods 2 de Apple, vous rencontrerez le même problème.

Conclusion

Les FreeBuds 3 sont un excellent choix pour les utilisateurs qui veulent une paire d’écouteurs semblable aux AirPods, mais plus compatible avec les appareils Android. Ils sont une recommandation immédiate pour les utilisateurs de smartphones Huawei.

Vous devriez envisager d’acheter le FreeBuds 3 si vous :

  • possédez ou souhaitez acheter un smartphone Huawei haut de gamme ;
  • désirez des écouteurs sans fil faciles à utiliser et qui restent confortables sur de longues périodes ;
  • désirez un produit similaire aux AirPods sans le prix élevé et le verrouillage de l’écosystème ;
  • voulez profiter d’un système anti-bruit, mais sans devoir opter pour un modèle intra-auriculaire ;
  • désirez une bonne autonomie de batterie.