Le taux de rebond dans Google Analytics : c’est quoi exactement ?

Le taux de rebond dans Google Analytics permet de connaitre l’efficacité des contenus sur un site ou sur une landing page

Le taux de rebond apparaît souvent dans les rapports de Google Analytics. Il s’agit d’un indicateur marketing permettant l’analyse de l’efficacité des contenus sur votre site ou sur votre landing page.  

Afin de mieux comprendre le taux de rebond dans Google Analytics, il est nécessaire de prendre en compte le contexte, comme c’est souvent le cas dans les évaluations. Un taux de rebond élevé ne signifie pas forcément qu’il y a un faible engagement.

À l’heure actuelle, les idées erronées concernant le taux de rebond sont nombreuses. En effet, la plupart des personnes ne savent pas ce qu’il signifie exactement et ignorent la façon dont il est calculé.

Mais qu’est-ce qu’on entend vraiment par taux de rebond dans Google Analytics ?

Le taux de rebond est le pourcentage des sessions avec consultation d’une seule page

Avant toute chose, il est nécessaire de prendre le temps d’examiner les sessions et les interactions. On dit qu’une session est ouverte lorsque quelqu’un visite votre site web et que le code de suivi se déclenche.

Il est à noter que toutes les activités effectuées sur votre site sont enregistrées dans le code de suivi unique de Google Analytics. On dit qu’il y a interaction quand un visiteur s’engage avec une page sur votre site Internet.

Parmi les différentes interactions qui peuvent affecter votre taux de rebond, on peut citer :

  • Un événement
  • Une interaction sociale
  • Une transaction en ligne
  • Une page vue

Pour revenir à notre définition, nous analysons le pourcentage des sessions dans lesquelles il n’y a eu qu’une seule interaction. D’une façon générale, un rebond implique que seule la page d’accueil a été incluse dans la session du visiteur.

Ainsi, on peut dire qu’un internaute qui atterrit sur une landing page efficace procurant toutes les informations dont il a besoin pour satisfaire sa visite a effectué un rebond.

Cependant, il est nécessaire de souligner que, par défaut, Google Analytics ne permet pas de déterminer combien de temps un internaute est resté sur la dernière page qu’il a visitée.

Effectivement, cet outil utilise la deuxième page pour calculer le temps passé sur la première.

Il est à noter que nous ne pouvons pas savoir combien de temps un visiteur a consacré pour visiter une deuxième page. Mais cela est possible grâce à l’utilisation des événements sur la page du site.

Notons aussi que les sessions seront réinitialisées s’il y a une période d’inactivité qui dure au moins une demi-heure.

Les situations qui conduisent à un rebond

Parmi les situations qui conduisent à un rebond (en supposant que la landing page ne contient aucun suivi et aucun événement), on peut citer les cas suivants :

  • Quelqu’un a visité votre site et l’a quitté instantanément.
  • Une personne est restée quelques minutes sur votre site pour lire un article et l’a quitté après.
  • Quelqu’un a navigué sur votre site pendant plus de 30 minutes pour lire un article et a continué sa visite.  
  • Un internaute a visité votre site Internet pour lire et imprimer un article. Il a ensuite cliqué sur un lien et vous a contacté par e-mail en disant que votre contenu lui a vraiment plu.

Cependant, vous n’aurez pas un rebond dans les situations suivantes :

  • Une personne a atterri sur une page qui contient un code de suivi Google Analytics. Elle a ensuite été redirigée vers une autre page, puis elle est immédiatement partie.
  • Quelqu’un a visité une page et quelques secondes après son chargement, un événement a été déclenché. Après cela, il part immédiatement.
  • Un visiteur est tombé sur une page où le même code de suivi Google Analytics se charge deux fois.  

Il faut retenir que l’arborescence de votre site web et toutes les personnalisations de Google Analytics peuvent affecter le taux de rebond qui s’affiche dans vos rapports.

Si vous souhaitez refléter les objectifs poursuivis par votre firme, il est donc nécessaire de configurer l’implémentation du code de suivi Google Analytics.

En effet, cela vous permettra aussi d’avoir un taux de rebond acceptable et adapté à vos exigences.

Votre taux de rebond a augmenté : est-il nécessaire de paniquer ?

Tout d’abord, vous devez découvrir la raison qui est à l’origine de la hausse de cet indicateur marketing. Elle peut être causée par un canal marketing particulier.

Par exemple, vous avez commencé à avoir beaucoup plus de trafic sur les réseaux sociaux.

Certes, au fur et à mesure que les activités de votre entreprise grandissent, vous allez attirer plus de personnes que prévu. Et l’arrivée de nouveaux types de visiteurs occasionne souvent une augmentation du taux de rebond.

En découvrant le canal marketing, la page ou les autres facteurs qui peuvent être à l’origine de cette hausse, vous saurez s’il faut vraiment céder à la panique.       

Il faut déterminer les facteurs à l'origine de l'augmentation du taux de rebond dans Google Analytics.
Il ne faut pas craquer rapidement dès qu’un problème se présente.

C’est quoi un bon taux de rebond dans Google Analytics ?

Une fois que vous avez su calculer le taux de rebond, vous pouvez maintenant réaliser que le fait de comparer différents sites peut vraiment vous induire en erreur.

En effet, le taux de rebond dépend de l’arborescence de votre site web, de vos types de pages, des canaux marketing que vous utilisez et d’autres éléments importants.

Généralement, un site Internet où les utilisateurs terminent leurs activités sur une seule page a toutes les chances d’avoir un taux de rebond supérieur (entre 65 à 90 %).

Pour aller plus loin: seo, marketing et taux de rebond, quel est le lien ? 

Notons que pour un site de vente en ligne, il est préférable qu’il soit inférieur à 50%.

Faut-il se concentrer sur le taux de rebond global comme s‘il s’agissait d’un indicateur de clé de performance ?

La réponse est non. En effet, un taux de rebond d’un site web est une moyenne qui ne présente pas de détails. Il ne faut donc pas se focaliser que sur le taux de rebond global. En revanche, vous devez vous concentrer sur chacune des pages de votre site web.

Il ne faut pas se concentrer sur le taux de rebond global.
Ce n’est vraiment pas la bonne chose à faire.

Si un site web a un taux de rebond élevé, est-ce que cela veut dire que les internautes n’y ont pas trouvé ce qu’ils recherchaient ?

Certes, un taux de rebond élevé n’est pas un bon signe. Cependant, cela peut aussi dépendre de la page.

En effet, dans la situation où les internautes ont trouvé les informations qu’ils voulaient sur une seule page sans avoir à naviguer plus longtemps, la session sera considérée comme un rebond bien qu’elle soit un succès.

Est-ce que cet article vous a plu ?

Cliquez pour voter

Résultat de l'article / 5. Nombre de vote