Les meilleurs plugins anti-virus pour wordpress

Vous voulez augmenter votre trafic organique de 50 à 100% ?
Nous avons créé Check.bel-web.com, une suite d'outils de référencement conçus pour augmenter votre classement organique et augmenter le trafic qualifié pour votre site Web.
Cliquez ici pour en savoir plus et commencer.

C’est presque un rite de passage pour tous les sites web qui démarrent. Dès lors que vous développez un peu de fréquentation, les commentaires « spam » commencent à déferler. La situation est tellement courante que l’installation d’un plugin malware WordPress devient un réflexe. En effet, ces commentaires intrusifs peuvent avoir un impact considérable sur votre référencement. Et bien qu’ils soient pénibles à gérer, ils ne représentent généralement que l’attaque la moins malicieuse à laquelle votre site peut être exposé.

En effet, les effets d’un malware peuvent être dévastateurs. En plus d’affecter l’expérience et la sécurité des usagers, ils peuvent également nuire à votre classement sur les moteurs de recherche. Lorsque vous commencez à être référencés pour des termes et requêtes obscures ; que des liens sortants mènent vers des sites malfamés ; quand du contenu incompréhensible s’incruste dans vos pages ou que les temps de chargement deviennent subitement longs, il y est temps de tirer la sonnette d’alarme.

C’est un état de fait dont les plateformes spécialisées en cybersécurité ont conscience. Et vu que 38% du web tourne sous WordPress, ces services spécialisés en font une priorité. Ci-dessous, vous trouverez une liste non-exhaustive de certains plugin malware WordPress. De quoi restaurer un site compromis, de quoi combler les failles de sécurité et de quoi le protéger sur la durée.

Identifier vos besoins : purger, sécuriser, anticiper

Toutes les attaques malicieuses n’adoptent pas le même modus operandi. Dans certains cas, votre site sera subitement saturé de « iframes » invisibles qui dissimulent du contenu furtif. D’autres détourneront simplement vos liens pour renvoyer votre trafic vers des sites précis. D’autres encore peuvent accéder aux données privées de vos utilisateurs ou de votre site. Par souci de simplicité, nous évoqueront à titre général des « malwares » ou maliciels. Ainsi, au moment de choisir un plugin malware WordPress, il faut d’abord pouvoir identifier votre besoin.

Mon site est déjà compromis

On peut considérer que les plugins malware pour WordPress fonctionnent de la même manière que des logiciels antivirus. Si votre site est déjà compromis, ils procéderont d’abord à une analyse globale pour identifier les codes malicieux. Ces codes malicieux ne peuvent toutefois être identifiés que s’ils sont déjà répertoriés dans la base de données de l’extension maliciel WordPress.

Le but d’un tel plugin est donc de corriger les problèmes et de restaurer un fonctionnement normal du site. Dans les conditions idéales, le processus est systématique et immédiat. Après tout, il n’y a pas une seconde à perdre si l’on espère pouvoir éviter les potentielles sanctions de Google.

Il faut toutefois comprendre que ce cas de figure idéal est rare. Les sites web sont des constructions complexes. La suppression complète des menaces de malware implique parfois une intervention manuelle. En d’autres termes, les experts de sécurité qui sous-tendent le plugin devront accéder à votre site pour éliminer les codes malveillants sans détruire votre site.

Le plugin malware WordPress, pour un site vulnérable

Si votre site n’est pas encore compromis mais qu’il n’est pas non plus protégé, les plugins malware WordPress fonctionneront de manière préventive. C’est-à-dire qu’ils opéreront un suivi constant de votre site afin d’identifier toute activité suspecte. C’est, sans l’ombre d’un doute, la meilleure situation.

Ce travail préventif se subdivise en deux axes. D’abord, l’identification des failles de sécurité de votre site. Il peut s’agir de l’absence de certificats SSL, de paramètres de cookies problématiques, d’un manque de chiffrement des bases de données, etc. L’autre axe touche à l’identification préventive de codes malicieux qui pourraient être injectés dans votre site. Encore une fois, l’identification suppose que les plateformes aient déjà pris connaissance dudit malware. Les malwares très récents et complexes sont donc susceptibles de passer à travers les mailles du filet.

Plugin malware WordPress, lequel choisir ?

Selon les cas de figure, vous pourrez préférer un type de plugin malware WordPress à un autre. Si toutefois vous n’avez pas une idée suffisamment précise de l’étendue des dégâts, vous pouvez toujours opter pour l’un des choix ci-dessous. Ce sont des plugin anti malware pour WordPress de référence qui répondent à une large gamme de scenarii.

MalCare Security Plugin

Avec plus de 20.000 installations actives, MalCare est l’un des plugin malware pour WordPress les plus populaires. Pour cause : il est l’un des premiers à proposer un service de purge instantané. Plus besoin de générer un rapport, de soumettre un ticket et d’attendre qu’un développeur soit assigné à votre cas. En un clic, vous pouvez demander à ce qu’un nettoyage systématique de votre site soit effectué. Vous évitez ainsi les pénalités de votre hébergeur ou de Google.

Ce qui rend MalCare particulièrement efficace, c’est son impressionnante base de donnée. En effet, l’outil d’analyse de MalCare a été calibré en passant plus de 240.000 sites en revue sur une période de 2 ans et demi. Résultat des courses : un outil hautement fiable pour la détection anticipée de menaces malicieuses.

A l’image des services aussi efficaces, MalCare n’est pas gratuit. Pour bénéficier des fonctionnalités intéressantes, vous devrez envisager de souscrire à une abonnement. L’abonnement personnel pour 1 site s’élève à 99$ par an.

Sucuri

Sucuri n’est pas simplement un plugin malware WordPress. C’est plutôt une suite de sécurité complète dont la sécurité WordPress est juste un pan. Actuellement utilisé sur plus de 700.000 sites,

En plus de l’audit de sécurité complet de votre site, le plugin Sucuri procède à l’élimination des codes malicieux, à l’élimination des injections de liens nuisibles à votre score SEO et à l’installation d’un pare-feu pour prévenir de futures attaques.

Ce qui rend toutefois Sucuri très attrayant, c’est la soumission automatique de correctifs auprès de Google. En d’autres termes, la plateforme se charge de demander au moteur de recherche de retirer le site de sa liste de sites blacklistés. Au-delà de son offre gratuite qui garantit les fonctionnalités de base, Sucuri propose des souscriptions à partir de 199$ par an pour 1 site.

Wordfence

Comme l’indique son nom, Wordfence est une plateforme de cybersécurité spécialisée pour WordPress. Après audit et identification des malwares présents, Wordfence est en mesure de procéder au nettoyage. La différence essentielle tient au fait que ce plugin malware WordPress procède à une enquête pour identifier les failles ; y compris des vulnérabilités de vos autres extensions WordPress. Savoir comment l’attaque a pu réussir permet de mieux se prémunir contre de futurs attaques.

A ce jour, Wordfence compte plus de 150M de téléchargements et plus de 3 millions d’installations actives. Son succès s’explique en partie par son pare-feu qui chiffre efficacement les données au niveau de votre serveur, et pas simplement au niveau de votre site. L’offre Premium de Wordfence commence à partir de 99$ par an pour 1 seul site.

SiteLock

La solution de cybersécurité de SiteLock ne s’adresse pas uniquement à WordPress. En effet, il existe également une extension développée pour Joomla. Au nombre des fonctionnalités intéressantes de ce plugin malware pour WordPress, on peut citer l’application automatique des correctifs de sécurité, l’installation du pare-feu TrueShied et le retrait systématique des malwares détectés.

L’offre payante de SiteLock commence à partir de 149,99$ par an pour 1 site unique.

Cette offre est toutefois laconique en termes de fonctionnalités. La détection et l’élimination de menaces est limité à une fois par jour. Il faut d’ailleurs préciser que l’extension WordPress de SiteLock n’a pas été mise à jour depuis 3 ans déjà.

Quttera

Le plugin malware WordPress par Quttera est l’un des plus simples d’utilisation. En gros, il permet de procéder à l’analyse quotidienne de votre site dans son entièreté. Si des malwares et autres codes suspects sont identifiés, le retrait est automatique avec les souscriptions payantes.

Pour l’offre gratuite, il y a une limite quotidienne au nombre d’analyses et de purges qui peuvent être effectués. Les offres payantes intègrent quant à elles, une large sélection de fonctionnalités utiles comme la remédiation des sanctions par les moteurs de recherche, l’audit complet du site, et bien plus encore.

Mention honorable : Jetpack par WordPress

Jetpack est une suite d’outils visant à améliorer les fonctionnalités basiques de WordPress. Du chargement différé des images à leur optimisation ; des statistiques embarquées aux outils de promotion et de monétisation ; et enfin la protection contre les menaces de cybersécurité.

L’attrait de Jetpack est qu’il est développé et maintenu par Automattic, la même entreprise qui développe WordPress. Pour 70$ par an, vous avez donc la possibilité d’avoir un gardien qui est parfaitement compatible avec WordPress. Malheureusement, le bilan de Jetpack n’est pas entièrement reluisant. Cette extension a déjà présenté des vulnérabilités importantes qui ont mis des millions de sites web en péril.

Plugin malware WordPress : que retenir ?

En règle générale, tous les plugins malware WordPress dignes du nom proposent les fonctionnalités basiques d’analyse et d’audit. Notons toutefois que le nettoyage gratuit ou automatique sont rares. Toujours est-il qu’avec une souscription payante, vous avez la garantie de protéger votre site.

Cela dit, les temps de réponse initiaux et le temps de traitement des requêtes de nettoyage peuvent être longs. Il est toujours préférable d’agir de manière préventive en optant pour un plugin de cybersécurité WordPress avant qu’un incident ne survienne. Si vous êtes toutefois dans l’urgence, les offres qui incluent un temps de réponse court de moins de 4h ou un traitement immédiat devraient être priorisées.

Au-delà du plugin malware WordPress, comment réduire les risques ?

Chaque plugin malware pour WordPress a son lot d’avantages et d’inconvénients. Selon vos besoins spécifiques, vous pourrez opter pour l’un ou l’autre des choix de cette liste. Ou même vous en écartez si vous trouvez une extension qui vous convient mieux. Toujours est-il qu’il n’est pas nécessaire, ni même conseillé, de reposer exclusivement sur un tel plugin.

D’ailleurs, les meilleures extensions dans le domaine vont bien au-delà de la suppression de codes malicieux. Elles proposent en effet de nombreuses mesures visant à réduire les risques au maximum, à défaut de les éliminer entièrement.

Sécurisez votre URL de connexion

Par défaut, l’adresse de connexion pour un site WordPress est /wp-admin. Il est toujours recommandé de changer cette adresse pour protéger votre site des attaques de type force brute automatisées. Même si vous n’avez pas changé l’URL lors de la configuration initiale de votre site, vous pouvez la changer avec des extensions comme WPS Hide Login. Certains des plugins de cybersécurité WordPress incluent d’ailleurs de telles fonctionnalités.

Configurer l’authentification en 2 étapes

Avec l’authentification en 2 étapes, vous pouvez renforcer la sécurité des connexions. Le principe est simple : chaque fois qu’une connexion intervient, elle devra être validée à partir d’un support tiers. Il peut s’agir d’un code envoyé par SMS ou par courriel par exemple. Il est même possible d’utiliser des applications mobiles dédiées comme Authy ou Google Authentificator. Ainsi, toute connexion frauduleuse a moins de chances d’aboutir.

Protégez vos fichiers

Si des hackeurs ou des bots ont accès aux fichiers de votre site web, ils peuvent agir en parfaite impunité. Sur ce plan, vous avez plusieurs options. Il s’agit par exemple de désactiver l’édition de fichiers dans WordPress et auprès de votre hébergeur. Vous pouvez également changer les permissions des fichiers pour limiter les risques de modification externe. C’est une opération que les plugins malware WordPress réalisent automatiquement dans la plupart des cas.

Gardez votre CMS à jour

C’est presque une évidence, mais il faut tout de même en souligner l’importance. L’un des rôles majeurs des mises-à-jour WordPress est d’introduire des correctifs de sécurité. Ce faisant, on comble les failles identifiées dans les versions précédentes. Ne pas procéder à ces mises-à-jour, c’est s’exposer à un catalogue grandissant de menaces de cybersécurité.

La réticence est toutefois entièrement compréhensible. Surtout si l’on craint qu’une version récente de WordPress « détruise » le site. D’où l’intérêt de suivre notre dernier conseil.

Réalisez des sauvegardes fréquentes

Opérer des sauvegardes fréquentes et régulières de votre site web doit devenir un véritable rituel. Il ne s’agit pas simplement des articles, des pages et des commentaires. Il s’agit du site dans son entièreté : extensions, bases de données, thèmes, galerie de médias, etc. Toutes ces infos sont archivées et envoyées sur des serveurs distants ou sur un site d’hébergement comme Dropbox. Dans ce domaine, l’offre gratuite de l’extension UpDraftPlus est particulièrement utile. D’ailleurs, chaque plugin malware WordPress a un service de sauvegarde systématique dans ses offres payantes.

Conclusion

En fin de compte, le choix d’un plugin de cybersécurité WordPress ne dépend généralement pas des fonctionnalités. C’est la vitesse de réponse et de traitement des requêtes qui fait toute la différence. C’est une réalité dont les plugins malware WordPress ont conscience. Aucun plugin malware WordPress sur lequel a porté notre enquête ne propose de temps de réponse courts pour les offres gratuites. Payer revient donc à réduire les chances d’un blacklisting par Google et des pénalités de son propre hébergeur.

Pourtant, même des temps de réponse de moins de 4h ne sont pas une garantie absolue d’être à l’abri de telles déconvenues. Et c’est là que les solutions qui garantissent un nettoyage immédiat retiennent l’attention. MalCare compte parmi ces extensions anti-malware pour WordPress qui proposent le nettoyage « en-un-clic ».

La question du choix dépend donc de votre budget, de votre connaissance des aspects techniques de WordPress, de votre historique de cybersécurité et de l’impact potentiel d’une attaque sur votre référencement. Le moins qu’on puisse dire, c’est que pour un site bien classé dans une niche hautement compétitive, la sécurité du site n’est jamais trop chère payée…