Plagiat : comprendre les dangers et s’en protéger

Vous voulez augmenter votre trafic organique de 20 à 100% ?
Nous avons créé Check.bel-web.com, une suite d'outils de référencement conçus pour augmenter votre classement organique et augmenter le trafic qualifié pour votre site Web.
Cliquez ici pour en savoir plus et commencer.

Quel que soit le domaine, le plagiat est considéré comme un péché capital. Qu’on le retrouve dans un texte académique, une œuvre littéraire ou une création musicale, le plagiat affecte négativement la réputation de celui qui s’en rend coupable.

Sur internet, et en particulier dans l’univers du SEO, le plagiat est tout aussi préjudiciable. Une instance de plagiat, aussi bénigne qu’elle puisse sembler en apparence, peut avoir des conséquences désastreuses sur votre campagne de référencement. Et ce, même si l’acte est posé par inadvertance !

Plagiat et contenu dupliqué, de quoi est-il question ?

Dans un contexte où il y a, pour chaque sujet, des milliards de site web, la question du plagiat devient préoccupante. En effet, on court le risque de répéter ce qui est déjà dit ailleurs, même dans les niches les plus exclusives.

Certes, les chances de reproduire le même contenu à l’identique sont infiniment faibles. Toujours est-il que le plagiat peut survenir même sans le vouloir. En particulier, dans les domaines où les informations ne sont pas nécessairement abondantes.

Ce qui est plus courant toutefois, ce sont les cas de plagiat délibérés. Trop souvent, la tentation de reprendre une excellente formulation l’emporte sur la prudence. Dans la majorité des situations, ceux qui se rendent coupables de tels actes ignorent les conséquences réelles qu’ils peuvent avoir. L’ignorance n’est toutefois pas une circonstance atténuante lors d’un jugement. Encore moins lorsqu’il s’agit des moteurs de recherche !

Contenus dupliqués : comment sont-ils interprétés ?

Les moteurs de recherche écument internet en indexant les sites et leur contenu, afin de les cataloguer et de les présenter ensuite en tant que résultat. Lorsque ces moteurs indexent plusieurs contenus identiques, un dilemme se pose. Étant donné que les internautes souhaitent avoir un maximum de diversité, ils ne peuvent pas simplement choisir de lister tous les résultats identiques. Peu importe que les sources soient différentes…

La conséquence immédiate est que le moteur de recherche choisira un seul site pour le présenter. Les autres sites seront ignorés au mieux et écartés dans le pire des cas. Google par exemple ne « pénalise » pas activement les contenus dupliqués ou plagiés. Les algorithmes pourront toutefois préférer d’autres sources à un site qui est déjà réputé pour son contenu dupliqué. En d’autres termes, Google ne considérera pas les pages de ce site comme du « contenu approprié » pour les internautes.

Il est à noter que le plagiat peut intervenir par inadvertance dans la structuration de votre site. Rien que la présence de versions multiples d’une même page ou d’informations similaires sur des pages multiples peut avoir une incidence. Dans de tels cas, les moteurs de recherche auront tendance à présenter la page considérée comme étant la « source ».

Pour ce faire, de nombreux critères peuvent entrer en ligne de compte. Parmi ceux-ci : la date de publication, la fréquentation, mais également d’autres indicateurs de performance SEO. Parfois, ce sont des pages peu optimisées ou mal présentées qui l’emportent. Parfois encore, ce sont d’autres sites qui sont considérés, à tort, comme étant les sources.

Les effets du plagiat sur les résultats de recherche

Se protéger contre le contenu dupliqué sert d’une part à protéger la propriété intellectuelle. D’autre part toutefois, il peut s’agir d’une mesure cruciale pour préserver son positionnement dans les résultats des moteurs de recherche.

Un exemple éloquent est celui des sites marchands. Imaginons un instant que vous listez des produits sur un nouveau site web. Si vous choisissez d’utiliser les descriptions de produits créées par le fournisseur, vous risquez de reproduire le même contenu que tous les autres sites marchands qui en font de même. Ce type de plagiat par inadvertance vous nuira tout de même. Pour cause : les sites qui ont déjà une bonne autorité web et qui sont bien positionnés feront systématiquement de l’ombre à votre boutique en ligne.

Dans le même contexte, si vous créez vos propres descriptions mais qu’elles sont plagiées par un site plus populaire, vous serez encore une fois écarté des résultats de Google. Dans ces cas de figure, protéger votre propriété intellectuelle revient donc à protéger vos efforts en référencement.

Comment y remédier ?

La prévention contre le plagiat passe par deux axes principaux. D’abord, la vérification de l’authenticité de votre contenu. Ensuite, l’élimination des problèmes structurels qui peuvent conduire à la duplication de contenu.

Pour ce qui est de l’authenticité, il existe de nombreux sites spécialisés qui proposent des services du genre. Si vous disposez d’un texte que vous soupçonné d’avoir été plagié, la méthode est simple. Il vous suffira parfois de soumettre le contenu incriminé pour trouver les sources dont il a été copié. Certaines de ces plateformes vous proposent même de réaliser une veille périodique de votre site, pour identifier les nouvelles instances de plagiat au plus tôt.

En ce qui concerne les erreurs structurelles, la démarche est plus complexe. Des variations d’URL, des systèmes de taxonomie multiples sur votre site, des versions archivées de vos pages ou simplement des versions imprimables sont autant d’éléments qui peuvent créer des doublons.

Pour y remédier, l’expert SEO et le webmaster pourront définir des stratégies viables pour corriger ces erreurs. Il est parfois question de définir des bonnes pratiques pour le site, allant de la taxonomie à la catégorisation du contenu. En somme, le but est de faire du travail « en coulisses » pour empêcher les contenus dupliqués.

Nous en profitons pour faire mention des guest-posts. Si vous diffusez votre contenu sur un site partenaire, pensez à inclure la balise « noindex » dans les métadonnées pour que la page ne soit pas indexée par les moteurs de recherche.

Conclusion

Pour conclure, on retiendra simplement que le plagiat et le contenu dupliqué sont toujours indésirables. Certes, Google ne pénalise les sites avec beaucoup de contenu plagié que lorsqu’ils estiment que le plagiat est intentionnel et vise à manipuler les algorithmes. Cela dit, même sans pénalisation, le plagiat peut avoir des effets néfastes sur la performance de votre campagne SEO. Savoir l’identifier, en comprendre les effets et s’en protéger donc